Histoire du fado – José Pinto de Carvalho –

Le fado a une origine maritime, origine qui se devine dans son rythme ondulé, reproduisant les mouvements cadencés des vagues, balançant de bâbord à tribord, […] triste comme les lamentations de l’Atlantique, empreint de l’indéfinissable nostalgie de la lointaine patrie.

« Canção do Mar » – Dulce Pontes : 

Fui bailar no meu batel
Além do mar cruel
E o mar bramindo
Diz que eu fui roubar
A luz sem par
Do teu olhar tão lindo.

Vem saber
Se o mar terá razão
Vem cá ver
Bailar meu coração.

Se eu bailar no meu batel
Não vou ao mar cruel

E nem lhe digo aonde eu fui cantar
Sorrir, bailar, viver, sonhar contigo.

Je suis allée danser dans mon bateau
Au-delà de la mer cruelle
Et la mer grondant
Dit que je suis allée voler
La lumière sans pareil
De tes si beaux yeux.

 

Viens savoir si la mer aura raison
Viens ici pour voir danser mon coeur


Si je danse dans mon bateau
Je ne vais pas à la mer cruelle

Ni ne lui dis où je suis allée chanter
Sourire, danser, vivre, rêver… de toi

Publicités

2 réflexions sur “Histoire du fado – José Pinto de Carvalho –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s