Plus haut que la mer – Francesca Melandri –

indexLe vent s’était levé à nouveau. La mer sombre se brisait avec de plus en plus de force contre les rochers. L’eau giclait parfois si haut qu’elle atteignait presque le véhicule. Mais Paolo ne voyait rien, même s’il avait les yeux ouverts. Ni la terre, ni le ciel.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s