Disparaître – Olivier et Patrick Poivre d’Arvor –

 

Je m’enfonce d’heure en heure un peu plus tant la fin semble proche. Le brouillard a envahi ma chambre. Mes médecins ont disparu. Les journalistes et photographes paraissent désormais contenus à l’extérieur. Seuls restent encore les inspecteurs et les agents secrets qui viennent me tirer jusqu’au dernier sang. Mais qu’aurais-je encore à leur cacher ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s