Ama – Julie Gautier –

Ama est un film sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu, tout est suggéré, rien n’est imposé. J’ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu’elle ne soit pas trop crue je l’ai enrobée de grâce. Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau. Je dédie ce film à toutes les femmes du monde.

Julie Gautier

Un matin ma sœur m’entendit sangloter sous la douche. Elle tira le rideau, me regarda tenir mon ventre vide étripé et entra pour me prendre dans ses bras.
Tout habillée. On est bien restées vingt minutes, je crois.
Sans doute la chose la plus tendre que quiconque ait faite pour moi dans ma vie.

La mécanique des fluides – Lidia Yuknavitch

Publicités

Tamara Kaufmann – U-Turn AaRon –

Pour dire ce qu’on ne peut qu’écrire.
Je vais bien, ne t’en fais pas – Olivier Adam –

Lili, take another walk out of your fake world
Please put all the drugs out of your hand
You’ll see that you can breathe without no back up
So much stuff you got to understand

For every step in any walk
Any town of any thought
I’ll be your guide

For every street of any scene
Any place you’ve never been
I’ll be your guide

Lili, you know there’s still a place for people like us
The same blood runs in every hand
You see its not the wings that make the angel
Just have to move the bats out of your head

For every step in any walk
Any town of any thought
I’ll be your guide

For every street of any scene
Any place you’ve never been
I’ll be your guide

Lili, easy as a kiss we’ll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don’t become a ghost without no colour
Cause you’re the best paint life ever made

For every step in any walk
Any town of any thought
I’ll be your guide

For every street of any scene
Any place you’ve never been
I’ll be your guide

Le refus du miroir – Ohad Naharin –

C’est une illusion de penser que le miroir aide le danseur. On ne devrait pas regarder le monde par l’intermédiaire d’un reflet. Il faut prendre conscience de sa place dans l’espace. Quelle est la bonne distance entre les différents membres de ton corps ? Comment dois-tu te positionner, quelle distance dois-tu mettre avec les autres ou les objets qui t’entourent ?  C’est là que tu atteins le geste juste et que naît la beauté du mouvement.

 

Au revoir là-haut – Pierre Lemaitre –

 

Au revoir là-haut - Pierre Lemaître -Il pleure toujours, Édouard, et il crie en même temps, tandis que ses bras, mus par une force qu’il ne maitrise pas, font le ménage, furieusement, balayent la terre. La tête du soldat apparait enfin, à moins de trente centimètres, comme s’il dormait ; il le reconnait, il s’appelle comment déjà ? Il est mort. Et cette idée est tellement douloureuse qu’Édouard s’arrête et regarde ce camarade, juste en dessous de lui, et, un court moment, il se sent aussi mort que lui, c’est sa propre mort qu’il contemple et ça lui fait un mal immense, immense…